L’effet Kindle, ou le double effet Apple? « amontour

300 000 Sony vendues en 2008. Combien de Bookeen? d’iPhone? de DS? et d’autres? 200 000 Kindle en 2007, combien en 2008? Soit un marché captif et connecté par Wifi. Le monde change et nous tournons en rond. Les éditeurs ont adopté Amazon, créant des librairies virtuelles dans la TGL en ligne (la Très Grande Librairie en ligne), grattant ici ce qu’ils perdent ailleurs. C’est de bonne guerre et ça permet au distributeur de conserver ses marges. Du moins pour le papier.