Le travail invisible : la difficile représentation des enseignants-chercheurs en situation professionnelle – raison-publique.fr

A une époque où le monde du travail se fait toujours plus présent dans le documentaire comme dans la fiction, pour ne rien dire des média, les métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche sont curieusement délaissés. « Curieusement », peut-on dire, car l’enseignement primaire et secondaire fait quant à lui l’objet d’un enthousiasme régulièrement démontré au cours des dix dernières années, depuis Etre et avoir, sorti en 2002 (réal. N. Philibert), jusqu’au tout récent Nous Princesses de Clèves (2011, réal. R. Sauder), en passant par des oeuvres aussi diverses que L’Esquive (2004, réal. A. Kechiche) ou Le Journée de la jupe (réal. J-P. Lilienfeld), diffusé sur Arte le 20 mars 2009 et sorti en salle cinq jours plus tard, qui valut à Isabelle Adjani le César de la Meilleure Actrice en 2012. Quant au récit autobiographique de François Bégaudeau, Entre les Murs, paru en 2006 [1], il a été récompensé du prix France Culture/Télérama, puis porté à l’écran en 2008 (réal. L. Cantet), obtenant cette même année la Palme d’Or au Festival de Cannes.

Tags: