Splendeurs et misères des DRMs dans la distribution de musique en ligne : une analyse économique

Les Digital Rights Management systems (DRMs) sont des outils privés de protection contre les copies non autorisées et de versionnage des biens culturels numériques. Leur protection légale a constitué l’adaptation principale du copyright et du droit d’auteur dans l’environnement numérique. Dans cette thèse, nous décrivons tout d’abord de façon détaillée l’histoire économique, technologique et juridique des DRMs et de la distribution de musique en ligne aux Etats-Unis et en France, jusqu’au mois de janvier 2009. Cet historique nous permet de mettre en lumière l’évolution surprenante des DRMs dans la distribution de musique en ligne, portés aux nues avant d’être décriés, à la fois comme outils de protection contre la copie, comme outils de versionnage et comme outils juridiques. Nous examinons, selon trois démarches analytiques distinctes, la logique économique de l’utilisation par les maisons de disques des DRMs comme outils de protection contre la copie, puis comme outils de versionnage et, enfin, la logique économique du choix juridique de la protection légale des DRMs comme adaptation principale du copyright et du droit d’auteur dans l’environnement numérique.

Tags: