L’ebook nous libère de tout ce qui est étranger au texte « InternetActu.net

L’e-book, en éliminant toutes les variations de l’apparence et du poids de l’objet matériel que nous tenons dans nos mains, et en décourageant tout ce qui n’est pas notre concentration sur le lieu où on en est dans la séquence de mots (les pages disparaissent une fois lues, et celles qui suivent ne sont pas encore apparues), l’e-book semble nous amener plus près de l’essence de l’expérience littéraire que ne le fait le livre papier. Il offre un engagement plus direct, plus austère avec les mots qui apparaissent devant nous et disparaissent derrière nous, que celui offert par le livre papier traditionnel. Comme une libération de tout ce qui est étranger au texte et nous distrait, pour nous concentrer sur le plaisir des mots eux-mêmes. En ce sens, le passage du papier à l’e-book est semblable au passage du livre illustré pour enfant au livre pour adulte et à sa page qui n’est faite que de texte. C’est un médium pour gens mûrs. Il devient de plus en plus dur de comprendre pourquoi les gens de lettres ne font pas au phénomène un accueil plus favorable.

Tags: