Do Not Track : le standard W3C pourrait bloquer l’activation par défaut souhaitée par Microsoft

Les défenseurs de la vie privée aux Etats-Unis s’aligneraient-ils sur la position des publicitaires ? Oui, mais très probablement pas pour des raisons similaires. Une activation par défaut du DNT pourrait en effet bloquer les discussions autour du standard et déboucher sur un rejet par les acteurs de la publicité en ligne du principe même du « Do Not Track », système qui requiert leur participation active.

En faisant de l’utilisation de cette fonction un acte volontaire de l’internaute, les auteurs de ce draft de spécifications privilégient la concertation dans la perspective d’une adoption généralisée du « Do Not Track » sur Internet.

Tags: