OWNI, News, Augmented » Les mots de passe n’ont jamais été aussi faciles à casser – Revue du web

“Plutôt que d’utiliser un simple ordinateur -capable de tester 98 millions de possibilité… par seconde-, il a eu recours à quatre cartes graphiques associées susceptibles, elles, d’effectuer pas moins de 15,5 milliards de tentatives, par seconde, afin de déchiffrer les mots de passe à partir de leurs empreintes.

Et il ne lui a fallu que 30 secondes pour déchiffrer les 20% de mots de passe les moins sécurisés (linkedin, love, link, password, etc.), deux heures pour craquer le tiers suivant, une journée pour en déchiffrer 64%. Au bout de 6 jours, il avait reconstitué, en clair, 90% de ces 6,5 millions de mots de passe.

Gosney a même réussi à reconstituer des mots de passe de plus de 20 caractères, dont plusieurs phrases tirées de la Bible, de romans, chansons ou films à succès : si une phrase existe quelque part, elle se trouvera aussi forcément dans les dictionnaires de mots de passe…

Une passionnante enquête à lire sur Ars Technica, intitulée “Pourquoi les mots de passe n’ont jamais été si faibles, et les casseurs de mots de passe aussi forts”.”

Tags:



Citer ce billet
cléoradar (2012, 22 août). OWNI, News, Augmented » Les mots de passe n’ont jamais été aussi faciles à casser – Revue du web. Cléo Radar. Consulté le 22 avril 2024, à l’adresse https://cleoradar.hypotheses.org/17490

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search