Philippe Aigrain  » Une fois de trop

A force de traiter en ennemis les usagers des œuvres, à force de les insulter, à force de les traiter en mineurs incapables qu’il faut sécuriser contre leurs propres comportements, à force d’insulter jusqu’à la langue en appelant pédagogie le déni du droit fondamental à une procédure équitable, on risque de produire de véritables ennemis du soutien à la création. Il n’est pas encore trop tard pour l’éviter.