Philippe Aigrain  » Boomerang

Maintenant, certainement, si nous prenons en comtpe tout ce qui précède et l’exigence sur la protection des données personnelles et la régularité des procédures il n’est pas possible de menacer des personnes d’être privées de l’accès à TOUT contenu sur internet sans une décision judiciaire préalable, et encore moins lorsque les personne concernées n’ont même pas la possibilité de contester les accusations sous-jacentes.