La musique sociale sauvera-t-elle l’industrie du disque ?

Alors que les ventes de disques continuent de reculer et que le chiffre d'affaires des plates-formes de téléchargement payant ne permet pas aux professionnels de contrebalancer la dégringolade du CD, les maisons de disque se demandent comment tirer profit et monétiser les services de « musique sociale » comme Last.Fm, Pandora, Mog, ContraStream, MySpace, imeem, Deezer, iJigg et beaucoup d'autres.