La seconde fracture numérique est déjà là

Avant 2012, nous entrevoyons déjà la deuxième fracture numérique, cet abîme séparant ceux qui profiteront du « haut débit » (appellation déjà inappropriée) et les utilisateurs du “très haut débit”, c’est-à-dire de la fibre optique. Car à moyen terme, il semble que seule la fibre optique permette d’apporter aux foyers les services audio et vidéo (HD) que nous connaissons déjà.