Jouer à Call of Duty à condition de respecter la convention de Genève

Hugh Spencer, écrivain et créateur d'expositions, laisse son fils jouer à Call of Duty… à condition qu'il respecte la convention de Genève et la fasse respecter par son équipe. Repéré par Benjamin Ferran <twitter.com/benjaminferran> et retwitté par Jean-Marc Manach <twitter.com/manhack>.



Citer ce billet
(2009, 23 février). Jouer à Call of Duty à condition de respecter la convention de Genève. Cléo Radar. Consulté le 23 février 2024, à l’adresse https://cleoradar.hypotheses.org/282

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search