Y’a pas que les jeux vidéo dans la vie !: Independance days

ous sommes passés en 30 ans d’un artisanat à une industrie de blockbusters, sans passer par cette phase intermédiaire dans laquelle le cinéma des années 40 et 50 était passé : celle d’un art populaire mettant en prise de véritables auteurs avec un très large public de connaisseurs. Il n’est jamais trop tard pour rattraper le temps perdu.