Le PDG de Google contre le droit à l’oubli, sauf pour lui-même | Eco89

" « Si vous voulez que personne ne le sache, c'est peut-être déjà que vous n'auriez pas dû le faire. Si vous voulez vraiment que ça reste privé, la vérité, c'est que les moteurs de recherche, dont Google, gardent ces informations pendant un certain temps. Et aux Etats-Unis, nous sommes tous soumis au Patriot Act (loi anti-terroriste, ndlr), et ces informations peuvent être transmises aux autorités. » (Voir la vidéo, en anglais.)
Pour le PDG de Google, c'est donc aux internautes de s'adapter à la technologie, pas l'inverse. Mais associer les terroristes et les héros de vidéos embarrassantes sur YouTube, ce n'est pas forcément très subtil."



Citer ce billet
cléoradar (2009, 9 décembre). Le PDG de Google contre le droit à l’oubli, sauf pour lui-même | Eco89. Cléo Radar. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mww8

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search