La presse court derrière la Tablette comme un canard numérique sans tête | Owni.fr

"Car jusqu’ici seuls les grands quotidiens économiques et financiers comme le “Wall Street Journal”, le “Financial Times” ou “Les Echos” (et ce n’est pas parce que j’y travaille) sont parvenus à monétiser en ligne leurs informations dites “à valeur ajoutée”. Le FT.com a ainsi conquis 121.000 abonnés qui payent entre 186 et 363 euros par an pour lire en ligne le journal de la City. Résultat : 33 millions d’euros de chiffre d’affaires internet. De quoi faire rêver plus d’un éditeur…mais n’est pas le “FT” qui veut."

Tags:

Posted by: marind