Et si iTunes avalait tous vos livres ? (Tools of change for publishing) | L’édition électronique ouverte

Deuxième message : Don’t Get iTunesed with your eBooks. Apple, avec iTunes, est devenu une plateforme, et cette plateforme pourrait devenir le canal dominant, ultra-dominant, d’alimentation en livres électroniques, comme elle l’est devenue pour la musique. Itunes a déjà gagné l’essentiel du marché. Ils ont une base de clients gigantesque, qui sera difficile à rattraper. Et Sony et Amazon proposent le même type de modèle aux éditeurs. Leur objectif est simple et évident. Amazon, Sony et Apple ne font pas cela pour le bénéfice des éditeurs… pas pour le bénéfice des lecteurs… mais pour leur propre bénéfice. Faut-il laisser faire?

Une remarque personnelle : Benjamin Bayart élargit ce propos et ce type de réflexion à l’ensemble du réseau, dans une interview remarquable, nourrie de recul historique, accordée à Ecrans intitulée “Tout le monde a intérêt à transformer Internet en Minitel“. Bonne lecture.

Tags:

Posted by: marind



Citer ce billet
cléoradar (2010, 16 mai). Et si iTunes avalait tous vos livres ? (Tools of change for publishing) | L’édition électronique ouverte. Cléo Radar. Consulté le 25 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mx2d

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search