Bragelonne : bilan plus que positif après six mois d’ebook

C’est l’éditeur qui a fait le plus parler de lui ces derniers mois, dans le domaine numérique. Du haut de ses dix ans, Bragelonne s’est aventuré dans la course à l’EPUB sans DRM, comme d’autres, et après six mois, propose un premier bilan complet.

En novembre 2010 sort donc la première offre en livres numériques de Bragelonne. « Le bilan est plus que positif puisque nous sommes devenus en six mois l’un des premiers éditeurs sur le marché des e-books, et le leader en matière d’imaginaire » se félicite la maison.


Salon du livre 2010, le stand

Pour donner quelques chiffres, ces six derniers mois représentent

  • plus de 20.000 ebooks vendus
  • un quart du catalogue disponible, soit près de 200 titres
  • de belles réussites, quelles que soient les plateformes

Mais tout cela, c’était pour la mise en route et le tour de chauffe. « On voulait surtout dire à nos lecteurs qu’on ne les avait pas oubliés », et la suite va bien le démontrer. Dès demain, 23 titres seront dévoilés, dans les domaines de la fantasy, bit-lit, terreur et science-fiction. Raymond E. Feist sera disponible en intégralité, d’ici moins d’un an, avec un ebook à venir par mois.

Même traitement pour Patricia Briggs, avec une opération spéciale.

Ce que les amateurs apprécieront, c’est que l’intégralité des fichiers a été reprise, pour une reconversion aux derniers standards et une compatibilité accrue avec tous les appareils actuels.

La cerise sur le pompon, c’est l’instauration d’un SAV. Celui-ci sera « dédié à tous nos lecteurs qui rencontrent d’éventuels problèmes avec nos fichiers, il permettra entre autres aux utilisateurs ayant acheté leurs e-books avec DRM (notamment via l’iBookstore d’Apple) d’obtenir une copie sans marquage. Ce service est joignable dès aujourd’hui : sav.numerique@bragelonne.fr ».

De quoi combler tout le monde de joie et de bonheur, non ?