Agrégation de contenus versus agrégation de liens : les parasites du net – novövision

Narvic distingue l'agrégation de contenus et l'agrégation de liens avec justesse : "L’agrégation de liens en ligne, c’est une manière de partager l’information, d’aider à sa diffusion. C’est ouvert, désintéressé, généreux. L’agrégation des contenus, au contraire, c’est du simple pillage et du parasitisme (…) lier, c’est partager ; republier, c’est piller."

Il explique pourquoi : "L’agrégation de contenus a de plus des effets secondaires détestables comme de totalement diluer à la fois le référencement et les commentaires. Elle coupe le lien entre le texte et son auteur et elle prive le lecteur du moyen d’interpeller l’auteur, ou simplement d’engager une conversation avec lui, ce qui est tout de même « l’essence » du blog."

Il mentionne également le droit de courte citation, qui me paraît très légitime, et qui est respectueux de l'auteur. Il me semble important, donc, d'introduire la notion d'agrégation de citation courte.

iPod : sept ans de ” progrès ” dans l’emprisonnement numérique

"Apple a sorti plusieurs nouveaux modèles (on parle de générations) d'iPod, en apportant à chaque fois quelques modifications. Chose étonnante, il ne s'agit jamais d'ajouts de fonctionnalités, mais plutôt d'ajouts de défauts volontaires, qui limitent sa libre utilisation :

1. signature des fichiers pour interdire leur ajout avec un logiciel tiers ;
2. signature du micro-logiciel pour interdire son remplacement par un alternatif ;
3. invalidation des fichiers en cas d'utilisation avec un second ordinateur ;
4. tout dernièrement, suppression de la table de partition, interdisant ainsi le simple accès aux fichiers depuis un logiciel tiers."

Microsoft détaille son interprétation du standard ODF

Microsoft ne peut pas s'empêcher de détourner les standards… y compris les standards bureautiques auxquels il avait promis de se tenir : "Le géant du logiciel met ainsi en garde les développeurs sur certaines de ses interprétations du standard, car ce dernier serait parfois ambigu ou trop permissif. Il y aurait aussi des cas dans lesquels l'implémentation ne peut pas suivre exactement le standard, par exemple lorsque les pratiques courantes dans le domaine (dictées par la suprématie d'un logiciel en situation de quasi-monopole par exemple) diffèrent de ce dernier ou que les utilisateurs ont des besoins différents."

La publication scientifique : analyses et perspectives : Blog du Centre de doc – Centre d’Economie de la Sorbonne

Vient de paraitre "La publication scientifique : analyses et perspectives"sous la dir. de Joachim Schöpfel, Ed. Hermès-Lavoisier, 2008
"Une vingtaine d'auteurs de sept pays – éditeurs, chercheurs, professionnels, commerciaux et industriels – apportent leur point de vue, analyse et expérience sur différents aspects liés aux publications scientifiques."

“One Laptop per Child” licencie et souhaite proposer 1 million de livres numériques

OLPC licencie 50% de ses employés à cause de la crise. Ils décident, en même temps de travailler à la construction d'un PC à 0$ pour les pays les moins développés, sans indiquer le modèle de financement. Il en est de même pour le programme "no-cost connectivity program" ainsi que pour le projet "a million digital books", sur lequel nous avons pour l'instant peu d'informations. S'agit-il de donner accès au million de livres numérisés par l'Open content alliance?

The Medieval Review

Since 1993, The Medieval Review (TMR; formerly the Bryn Mawr Medieval Review) has been publishing reviews of current work in all areas of Medieval Studies, a field it interprets as broadly as possible. The electronic medium allows for very rapid publication of reviews, and provides a computer searchable archive of past reviews, both of which are of great utility to scholars and students around the world.