ODD (One Document Does it all) – Wikipedia, the free encyclopedia

ODD stands for "One Document Does it all". Part of the Text Encoding Initiative, it is an XML-based format for writing human-readable descriptions of XML files. ODD allows its users to customize the P5 version of the TEI XML formats by writing XML schemas in a literate programming fashion.

Digital Humanities Now

Digital Humanities Now est un service en ligne qui édite en temps réel les messages envoyés sur Twitter par des membres de la communauté des digital humanities. Il a pour but de rendre compte de l’actualité (annonces de projets, articles, outils…) sur laquelle pointent les messages.

Développé par le Center for History and New Media (CHNM) de l’université George Mason (Virginie), il agrège de façon entièrement automatique les tweets provenant d’une liste de plus de 350 chercheurs et autres professionnels en digital humanities et domaines connexes. C’est Dan Cohen, créateur de Digital Humanities Now, qui a établit cette liste et a eu ensuite l’idée de l’exploiter en utilisant Twitter Times pour diffuser en ligne l’ensemble des tweets.

par Elisabeth Caillon, veille internationale du TGE Adonis
http://www.tge-adonis.fr/?Revue-de-tweets-sur-les-digital

Avec Open Graph, Facebook veut centraliser toutes vos activités web – Actualités – ZDNet.fr

"Le réseau social a dévoilé Open Graph, un Facebook Connect plus ouvert. Microsoft figure parmi les premiers partenaires, en lançant Docs.com, une version connectée d’Office Web Apps. (…) Reste que Tim Berners-Lee rêvait d’un réseau globalisé libre et ouvert. La question est de savoir si les services tiers et surtout les internautes feront assez confiance à un site à but lucratif pour lui confier la majeure partie de leur vie numérique, comme ils le font déjà dans une certaine mesure à Google."

Tags:

Posted by: marind

WWW2010 – Raleigh: Workshops program

The Future of the Web for Collaborative Science – Monday, 9:00 AM–12:30 PM
Massive Data Analytics over the Cloud (MDAC 2010) – Monday, 9:00 AM–5:30 PM
Mashups, Enterprise Mashups and Lightweight Composition on the Web (MEM 2010) –Monday, 9:00 AM–5:30 PM
Semantic Search – Monday, 9:00 AM–5:30 PM
Linked Data on the Web (LDOW 2010) – Tuesday, 9:00 AM–5:30 PM
Multilingual Semantic Web (MSW 2010) – Tuesday, 9:00 AM–5:30 PM
http://www2010.org/www/program/workshops/

Tristan Nitot (Mozilla) dénonce le modèle des applications iPhone

"Popularisées par Apple et son App Store sur iPhone, iPod Touch et bientôt iPad, ces applications pour mobiles se multiplient depuis quelques mois chez d’autres éditeurs tels que Google (Android), Nokia (OVI, Symbian), Microsoft (Windows Phone), RIM (BlackBerry) ou encore Samsung (Bada). Mais le modèle, qui s’inspire directement de l’I-Mode japonais voire du Minitel français, reste très critiqué par de nombreux éditeurs, habitués à publier librement leurs contenus sur Internet.

Une multiplication des environnements logiciels qui complique également la vie des développeurs et qui pourrait les pousser à accélérer leur transition vers le HTML 5. Compatible avec les navigateurs de dernière génération, cette technologie Web permet en effet un accès déconnecté aux contenus, ce qui reste la principale force de ces applications pour mobiles."

Tags:

Posted by: marind

Contemporary history in the digital age – H-Soz-u-Kult / Tagungsberichte

"The aim of the ‘Contemporary history in the digital age’ symposium that took place in October 2009 in Luxembourg was to identify new elements which would provide contemporary historians with a better understanding of the digital tools and methods available to them, both at the present time and in the future. This issue was explored through two keynote addresses given by experienced digital humanities specialists — MARIN DACOS (Marseille/Paris), and GINO RONCAGLIA (Viterbo), an Italian philosopher who has been working in the field of new technologies for 20 years — along with contributions from participants selected by a committee of experts after the issuing of a call for contributions. Seven major themes emerged from the contributions and debates (we have partly based our report on the very detailed summary report by PATRICK PECCATTE (Paris), one of the participants in the conference[1]. "

Tags:

Posted by: marind