PizzaWeb. Garderons-nous le mot « crowdsourcing » dans notre langue ? | Blogo-Numericus

"L’arrivée du mot care dans le discours du Parti socialiste français m’a étonné et inquiété par sa forme. La force de légitimation du vocabulaire anglais semble n’avoir plus de limite. Or, les acteurs du numérique ont un vocabulaire fortement anglophone. Parfois, c’est logique, et je ne fais pas partie des gens marqués par un complexe obsidional dans le domaine linguistique. J’aime bien me représenter la langue française comme la table d’un grand banquet, auquel sont conviés les génies des langues de tous les pays du monde, de pizza à Web, de même que restaurant est un mot français qui a dépassé nos frontières linguistiques. Mais, trop souvent, nous utilisons des termes anglais sans choix, par défaut, par inertie ou, plus précisément, par incapacité à réagir au flot de nouveautés. Il est donc intéressant de se pencher, de temps en temps, sur cette question.

J’avais commencé un travail de réflexion terminologique sur les mots tournant autour des blogs (Do you speak blog?). Je crois que nous devrions prendre le temps de nous arrêter un moment de temps en temps, pour nous regarder, nous écouter et nous lire en train de parler, écrire et penser. Il ne s’agit pas de contrer l’influence anglo-américaine, mais de travailler en conscience, avec une boîte à outils conceptuelle et technique fine, assumée et précise."

Tags:

Posted by: marind

ODFDOM 0.8.5 – The new Release of the OpenDocument Java Library – GullFOSS

The new version of ODFDOM – our Apache 2 licensed ODF library in Java has been released!
Aside of a more than a dozen patches there were two outstanding new features for the 0.8.5 release:

1. The support of all ODF templates. Nearly all document types of ODF 1.2 are now supported.
Only the support for Formula (MathML) and Database front end documents will follow later.

2. The new high level Presentation API for slide handling. An API supporting exchange of slides, copy and much more.

Facebook : le web social comme nouvelle arme de distraction massive- Ecrans

"Lier ou ne pas lier. Tel est le principe des liens hypertextes. Des liens qui restent consubstantiels aux contenus dans lesquels ils s’inscrivent pour mieux les décrire, pour mieux les qualifier, pour mieux les « orienter ». Les liens n’appartiennent à personne. Leur agglomérat forme une masse aux densités et aux orientations indéchiffrables pour un navigateur isolé, mais presque parfaitement lisibles pour un moteur de recherche. La suprématie de Google s’est construite tout entière sur cette capacité de lecture et de déchiffrement d’une stochastique en perpétuelle renégociation. Avant tout, les liens hypertextes sont le stigmate d’une écriture dont nul ne peut prétendre mesurer ou épuiser l’étendue des possibles."

Tags:

Posted by: marind

L’iPad est-il fait pour la lecture ?

"L’iPad est avant tout un appareil de consultation particulièrement approprié pour la lecture de magazines et de journaux, la navigation sur le web, la lecture de flux RSS ou de documents de travail. Il permet d’accorder une attention plus importante aux textes que sur un ordinateur, car il crée un rapport aux contenus plus direct avec l’utilisateur.

Pour les livres électroniques, la réponse est plus difficile, dans le sens où il existe une véritable culture du livre papier qui influence fortement les habitudes de lecture. Lire un livre sur écran est encore quelque chose de difficilement concevable, alors que cela n’est pas tellement différent de la lecture d’un document ou d’un article. Il ne s’agit que de textes, mais auxquels on n’attache pas la même considération. L’iPad a en tout cas le potentiel de changer notre rapport au livre et donc de modifier nos habitudes de lecture, mais la transition risque d’être lente et difficile, surtout si elle n’est pas favorisée par des prix attractifs."

Tags:

Posted by: marind

Manifesto for the Digital Humanities | ThatCamp Paris 2010

"5. We, professionals of the digital humanities, are building a community of practice that is solidary, open, welcoming and freely accessible.

6. We are a community without borders. We are a multilingual and multidisciplinary community.

7. Our objectives are the advancement of knowledge, the improvement of research quality in our disciplines, the enrichment of knowledge and of collective patrimony, in the academic sphere and beyond it.

8. We call for the integration of digital culture in the definition of the general culture of the twenty-first century."

Tags:

Posted by: marind

Criminocorpus, revue hypermedia rejoint Revues.org – Revues.org

"Criminocorpus, revue hypermedia traite de tous les aspects de la recherche en histoire de la justice, des crimes et des peines. La revue publie des articles de fond à caractère monographique, historiographique ou de synthèse, ainsi que des notes d’information relatives à des sources documentaires en ligne (archives, ouvrages, corpus), des journées d’études et des colloques. Le portail sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines et le carnet de recherche Criminocorpus. Actualités de l’histoire de la justice, des crimes et des peines sont associés à l’activité de la revue.
Criminocorpus, revue hypermedia est une publication à flux continu en libre accès sur la plateforme des Revues de Revues.org. À ce jour, quatre dossiers thématiques, ainsi que des compléments (Varia, comptes rendus) sont consultables en ligne en texte intégral."

Tags:

Posted by: marind