Logiciel de gestion de projets

“Le terme logiciel de gestion de projets peut désigner différents types de logiciel ayant pour objectif de faciliter le travail de gestion de projet. Le travail des logiciels de gestion de projet est généralement d’automatiser des tâches de sauvegarde et/ou de la gestion du temps. Par exemple, les systèmes de gestion de versions, ou les systèmes de gestion de configuration enregistrent différents états d’un projet et gardent une trace de la date de modification.

Une part importante des logiciels de gestion de projet s’occupent de la planification des projets, c’est-à-dire de l’ordonnancement de tâches en vue de leur réalisation future. Plusieurs méthodes sont utilisées pour ordonnancer les tâches dont :

* la méthode PERT avec la détermination du chemin critique. Cette méthode n’est plus utilisée de nos jours par les éditeurs de logiciels de planification. La méthode PERT est une méthode de type AOA (Activity On Arcs)
* la méthode PDM (Precedence Diagram Method). Cette méthode est du type AON (Activity On Noddles). La méthode PDM est utilisée par la plupart des logiciels de planification de projets.
* la méthode de la chaîne critique
* les méthodes d’ordonnancement basées sur l’emplacement (pour les travaux dont la productivité chute fortement en cas de coactivité dans une zone)

Tags:

Responding to One of Darnton’s Three Jeremiads — the Google Books Settlement « The Scholarly Kitchen

In a late-November issue of the New York Review of Books, Robert Darnton unburdened himself of “three jeremiads,” the third of which dealt specifically with what he considers troubling aspects of the Google Books settlement.

Tags:

How Twitter Uses NoSQL – ReadWriteCloud

” InfoQ has released a video of Twitter’s Kevin Weil speaking at Strange Loop earlier this year on how the company uses NoSQL. Weil is quick to point out that Twitter is heavily dependent on MySQL. However, Twitter does employ NoSQL solutions for many purposes for which MySQL isn’t ideal. According to Weil, Twitter users generate 12 terrabytes of data a day – about four petabytes per year. And that amount is multiplying every year. Read on for our notes on Weil’s talk.”

Tags:

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search