Dépôts sur Hal-SHS : le cap des 29 000 est franchi | Les carnets du SID

“En fouinant un peu dans les statistiques, on peut voir que le trio de tête des disciplines qui déposent le plus sont l’économie et finances, la linguistique et les sciences de l’éducation. Et que, sans (grande) surprise, les plus gros contributeurs sont des ITA, documentalistes pour la plupart, chargés notamment de la valorisation des publis de leur labo, d’une collection de working papers ou plus récemment, d’actes de congrès. Cependant, l’auto-archivage est majoritaire – très légèrement mais c’est important de le noter.

Du côté de la consultation (consultation des fichiers déposés), le trio de tête des disciplines, en-dehors des consultations des sciences de l’information avec Archivesic, sont la sociologie, l’économie et finances et l’histoire.”

Tags:

Les bibliothèques, autres victimes de la loi PULN

“Si les revendeurs vont monter au créneau dans le cadre de la loi sur le Prix Unique du Livre Numérique, un autre acteur de taille dans la chaîne du livre s’est fait mettre sans douceur à la porte des discussions qui ont eu lieu hier à l’Assemblée nationale.

« Ce que l’on retient ? Que tous nos amendements ont été rejetés », déplore l’IABD, qui avait proposé deux solutions concernant les bibliothèques et leur relation au livre numérique.”

Tags:

Le prix unique ne s’applique donc pas aux vendeurs non situés en France

“En effet, la loi votée hier soir ne prévoit pas la clause d’extraterritorialité. Le prix unique ne s’applique donc pas aux vendeurs non situés en France. Autant dire qu’elle donne un pouvoir de marché considérable à Apple, Google ou Amazon pour négocier des conditions très favorables en échange d’un alignement sur la politique tarifaire des éditeurs (de manière similaire à ce que la grande distribution a pu tirer comme rentes de la loi Lang). Cela signifie aussi que les éditeurs français se lient les mains concernant la vente de livres numériques dans le reste de l’espace francophone, sans parler du reste du monde.

La loi sur le prix unique du livre numérique va donc avoir comme double effet de renforcer la position des gros acteurs (qui a dit que cette loi était à l’avantage des libraires ?) et d’isoler un peu plus la production de livres français du reste du monde.”

Tags:

RSStool – read, parse, merge and write RSS feeds

” RSStool is a tool to read, parse, merge, and write RSS and Atom feeds. It has some other functions built-in like text, HTML, or property file output, or templates with custom tags to insert RSS feeds into pages that could be uploaded to a server that supports only static HTML.”

Tags:

OpenAttribute : plugin facilitant l’attribution des crédits aux oeuvres numériques sous licence CC

“The problem: Creative Commons licensed content is awesome, but attributing it properly can be difficult and confusing. The first rule for re-using openly licensed content is that you have to properly attribute the creator. There are specific requirements for what needs to go into that attribution, but those requirements can be confusing and hard to find.”

Tags:

Un événement important : Facebook Adds hCalendar and hCard Microformats to Millions of Events

“As of today, Facebook has marked up all events with the hCalendar microformat including marking up their venues with hCard as well. According to a simple Google search, that’s millions of public events now with microformats (if anyone knows a more precise number for the total number of Facebook events including private ones, or how many events are created per day, please let us know!).”

Tags:

Loi de Murphy et variations sur la tartine beurrée

“Les lois de la tartine beurrée stipulent de manière définitive que le beurre doit toucher le sol alors que les principes de l’aérodynamique féline réfutent strictement la possibilité pour le chat d’atterrir sur le dos. Si l’assemblage du chat et de la tartine devait atterrir, la nature n’aurait aucun moyen de résoudre ce paradoxe. C’est pour cela qu’il ne tombe pas.”

Tags:

RFC 6129: The ‘application/tei+xml’ mediatype

“Petit à petit, de nombreux formats XML obtiennent un type MIME, comme indiqué dans le RFC 3023. Ces types permettent d’identifier un contenu de manière précise sur le réseau, et ont la forme application/XXX+xml où XXX indique le format précis. Ici, notre RFC concerne le type application/tei+xml, pour le format TEI, un format de documents très utilisé dans le monde des bibliothèques et dans les sciences humaines en général (le secteur de l’étude des documents anciens est un utilisateur très visible de TEI, mais ce n’est pas le seul).

En effet, TEI (Text Encoding and Interchange) est un format utilisé depuis longtemps, par les musées, les bibliothèques, et des chercheurs, par exemple pour encoder un manuscrit qu’on a réussi à déchiffrer. Nous sommes donc ici à l’intersection du monde des geeks et de celui d’Umberto Eco. Si vous voulez voir des exemples de documents TEI, on en trouve un peu partout, par exemple une version d’« Alice au pays des merveilles » issue du Projet Gutenberg et TEIsée. L’original est en http://www.gnutenberg.de/pgtei/0.5/examples/alice/alice.tei mais j’en ai fait une version légèrement modifiée pour en retirer ce qui était spécifique de Gutenberg.”

Tags:

La France encore réfractaire à l’achat de livres électroniques

“Les ebooks peinent à décoller en France. Les livres électroniques gratuits représentent 75 % de la totalité des téléchargements en ligne. Parmi les causes de cette situation, un prix à l’achat trop élevé et l’absence de décollage des tablettes électroniques… mais aussi une hostilité française face à l’achat de contenus dématérialisés.”

Tags: