Un logo "DRM-Free" pour identifier les plateformes sans DRM

“Le site Defective By Design, qui s’oppose depuis de nombreuses années aux DRM, a ainsi créé un logo “DRM-Free” qui identifie les plateformes qui diffusent uniquement des contenus sans mesures techniques de contrôle des droits. “La prise de conscience s’est répandue parmi les individus, les entreprises et d’autres organisations que les DRM sont une restriction inutile des libertés, et qu’ils détournent les gens” qui veulent acheter des contenus, assure le site. Le logo aura donc pour fonction à la fois de rassurer les internautes qui ne veulent pas acheter de contenus sans avoir l’assurance de pouvoir en faire ce qu’ils veulent (le lire avec l’appareil de leur choix, le conserver pendant des années sans craindre qu’un jour les serveurs de contrôle des droits ne soient fermés, en extraire une partie pour le remixer, le distribuer à des amis, etc.). Il aura aussi valeur éducative, grâce à un lien menant à une page d’explications.

“Les DRM créent un bien endommagé. Ils vous empêchent de faire ce qui serait normalement possible s’ils n’étaient pas là, et ils créent une situation dangereuse pour les libertés, la vie privée et la censure”, résume le site. “

Tags:

serdaLAB – Bibliothèques: l’ALA publie un rapport sur les modèles économiques des e-books

L’American Library Association (ALA) a mis en ligne son rapport sur les modèles économiques des e-books pour les bibliothèques publiques. Ce rapport décrit les caractéristiques générales du marché actuel de l’e-book et met en évidence les contraintes et les restrictions des modèles économiques actuels. Il émet ensuite des suggestions aux éditeurs pour présenter leurs contenus dans les bibliothèques publiques.

Selon Robert Wolve, co-président de DCWG, aujourd’hui “aucun modèle n’offre les meilleures conditions pour toutes les bibliothèques et aucun ne sera adopté par tous les éditeurs et distributeurs. Ce rapport décrit les conditions que les bibliothèques devraient rechercher dans leurs accords avec les éditeurs et distributeurs, ainsi que celles qu’elles devraient éviter.”

Le DCWG recommande ainsi que trois grandes caractéristiques de base devraient se trouver dans tous les modèles économiques appliqués aux e-books:

–  l’inclusion de tous les titres : tous les titres d’e-books disponibles à la vente devraient aussi être disponibles dans les bibliothèques,
–  des droits durables :  les bibliothèques devraient avoir la possibilité de posséder effectivement les e-books qu’elles acquièrent, y compris le droit de les transférer à d’autres plate-formes et de les prêter indéfiniment,
–  l’intégration : les bibliothèques ont besoin d’avoir accès aux métadonnées et aux outils de gestion fournis par les éditeurs pour encourager la découverte des e-books.

Selon Maureen Sullivan, présidente de l’ALA, si les bibliothèques se verront peut-être obligées de renoncer temporairement à une ou deux de ces conditions, elles sont cependant toutes essentielles à terme. Concernant les e-books, les bibliothèques font face à de nombreuses contraintes et restrictions imposées par les éditeurs comme la limite du nombre de prêts, des prix variables, des ventes différées ou des restrictions sur les prêts inter-bibliothèques. 

Tags:

« Il faut inscrire la neutralité du Net dans la loi »

“Cofondateur de La Quadrature du Net, Philippe Aigrain revient sur le principe de neutralité ainsi que sur les éléments de réforme du droit d’auteur proposés par l’organisation à la suite du rejet du très controversé Accord commercial anticontrefaçon (ACTA).

Tags:

CSS maintenables

“Kaelig Deloumeau-Prigent (252 pages, Éditions Eyrolles / Design web, ISBN-13: 978-2212134179)
Encore un nouveau livre sur CSS me direz-vous ! Certes, mais celui-ci capte enfin un public différent.

Il se pose en quelque sorte comme un chaînon manquant entre les livres de CSS purement dédiés aux designers et les autres plus techniques. Celui-ci s’adresse vraiment aux intégrateurs confrontés à des projets CSS quotidiennement.”

Tags: