Avec ReadMill, les auteurs pourront répondre aux lecteurs dans les marges de leurs livres | SoBookOnline

« La petite start-up se développe en effet sans arrêt. Qu’il s’agisse ainsi de développer une cartographie des annotations (The Book Report), un réseau externe à son application, une synchronisation par le cloud, une API, un bookmarklet pour récupérer les annotations du Kindle, un plugin Chrome, un OCR, un annotateur de pages web, etc. ReadMill semble sur tous les fronts. Son application n’est certes pas encore idéale et il y manque entre autres des possibilités d’indexation/classification des annotations ou une gestion beaucoup plus fine de nos bibliothèques (plus de 20 livres et ça devient inutilisable) mais c’est déjà pas si mal. Dernier lancement : un outil dédié aux auteurs. »

Tags: