Le guide des égarés. » Pour une évaluation diversifiée et de nouvelles métries

Je reviens donc comme promis sur les métries et ce à quelques jours de la non-conférence du Thatcamp autour des digital humanities. Il n’y aura pas d’ateliers autour des métries. Je pense qu’il s’agit néanmoins d’un enjeu important tant il y a de nouveaux aspects à évaluer notamment autour du blog.

ODD (One Document Does it all) – Wikipedia, the free encyclopedia

ODD stands for "One Document Does it all". Part of the Text Encoding Initiative, it is an XML-based format for writing human-readable descriptions of XML files. ODD allows its users to customize the P5 version of the TEI XML formats by writing XML schemas in a literate programming fashion.

Digital Humanities Now

Digital Humanities Now est un service en ligne qui édite en temps réel les messages envoyés sur Twitter par des membres de la communauté des digital humanities. Il a pour but de rendre compte de l’actualité (annonces de projets, articles, outils…) sur laquelle pointent les messages.

Développé par le Center for History and New Media (CHNM) de l’université George Mason (Virginie), il agrège de façon entièrement automatique les tweets provenant d’une liste de plus de 350 chercheurs et autres professionnels en digital humanities et domaines connexes. C’est Dan Cohen, créateur de Digital Humanities Now, qui a établit cette liste et a eu ensuite l’idée de l’exploiter en utilisant Twitter Times pour diffuser en ligne l’ensemble des tweets.

par Elisabeth Caillon, veille internationale du TGE Adonis
http://www.tge-adonis.fr/?Revue-de-tweets-sur-les-digital

What is the TEI Demonstrator?

The purpose of the DARIAH TEI Demonstrator (TD) is to demonstrate the practical benefits of using TEI for the representation of digital resources of all kinds, but primarily of original source collections within the arts and humanities. The Demonstrator aims to make it easy for humanities researchers to share TEI-encoded texts with others, and to compare their encoding practice with that of others in the TEI community. It also aims to show the "TEI Advantage", by showing how TEI can be used for textual materials in many languages, both for richly encoded complex materials and for minimally encoded basic texts.

Digital communities and scholarly collaboration (P. Spence, CCH, King’s College) | Blogo-Numericus

La discussion porte sur trois aspects :
1. La question se pose du niveau de personnalisation pertinent pour la TEI. Jusqu’à présent par exemple, la CEI est plutôt dans une impasse, sans doute par volonté de trop grande généricité.
2. L’aspect très intéressant, c’est le développement d’ontologies qui, contrairement aux index classiques, sont indépendants (mais nourris par) des documents. Ces ontologies promettent d’être des outils de recherche beaucoup plus puissants et c’est vrai que les projets sont encore balbutiants dans le domaine. On en est au point où on sait faire des éditions électroniques en TEI. La construction d’ontologies sur la base de listes d’autorités est sans doute le prochain défi.
3. Une partie de la discussion porte sur l’appropriation des méthodes et des outils par les chercheurs. De manière étonnante, le CCH ne semble pas travailler sur une base régulière avec Claire Warwick du Department of Information Studies à l’ University College London et …

Formation TEI (École nationale des chartes, juin 2009)

Cette page Web permet d’accéder à l’ensemble des documents (listes des participants, supports d’intervention, fichiers exemples, ressources diverses) utilisés pendant la formation sur TEI organisée par l’École nationale des chartes (ENC) à Paris les 4, 5, 10, 11 et 12 juin 2009.

Dernière mise à jour de cette page : 6 novembre 2009.

Nota : pour l’instant, tous les documents ne sont pas réunis. Ce sera le cas très bientôt.

Remise du Cristal CNRS à Stéphane Pouyllau / Centre National pour la Numérisation de Sources Visuelles du CNRS

Le 26 octobre dernier, Stéphane Pouyllau, Ingénieur d’étude, recevait des mains d’Alain Mangeol, Délégué Régional de la délégation CNRS de Paris A et en présence de Bruno Laurioux, Directeur de l’Institut des Sciences Humaines et Sociales, le cristal du CNRS. Stéphane Pouyllau est le responsable du pôle Digital Humanities au TGE Adonis et du Centre National pour la numérisation de sources visuelles (CN2SV).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search