Peut-on vendre sur papier sans s’afficher en ligne? | Totem

“L’inventivité, le dessin, l’humour, l’auto-dérision: tout est parfait chez Boulet. Mais à ces qualités classiques s’ajoute un trait qui mérite qu’on s’y attarde: depuis l’origine, l’auteur partage ses Notes graphiques sur son blog, Bouletcorp – c’est là que je les ai découvertes en 2005.

Un tel exemple a de quoi rassurer tous les éditeurs inquiets de la concurrence web/papier. Non, le codex n’est pas redondant avec la lecture sur écran: il redonne du volume à l’œuvre, il en permet une consultation plus souple et une lecture plus confortable, il offre le plaisir de la possession. Les deux médias s’épaulent et se confortent. Ce qu’on a aimé en ligne, on l’aimera plus encore sur papier.”

Tags:

On n’achète pas une bibliothèque comme un livre

“Mais l’arrivée du web et surtout la montée des tablettes modifient considérablement la donne et l’attitude du lecteur. Sur un Kindle ou un iPad, on n’achète pas un livre, on se constitue une bibliothèque. On peut lire un livre de la première à la dernière page, mais on en lit souvent plusieurs en même temps et on pourra y revenir à tout moment, à la bonne page ; ou encore on se contentera de feuilleter un grand nombre de livres, zappant de l’un à l’autre, faisant des recherches. Et tout cela en tout lieu, à tout moment, du fait de la portabilité de sa bibliothèque réduite à une tablette. Nous retrouvons un propos souvent tenu ici : le modèle du web est hybride entre celui de la bibliothèque et celui de la télévision.

Dès lors, sans doute le lecteur sera attiré par tel ou tel titre particulier, mais la valeur principale est constitué par l’ampleur et l’adaptation de la collection qu’il pourra constituer et par la vitesse et la commodité de l’accès aux pages. Cette donnée nouvelle modifie vraisemblablement considérablement la sensibilité au prix et donc l’élasticité de la demande, d’autant que le web tend à tirer les prix du contenu vers le bas par l’abondance des ressources accessibles gratuitement et que constituer une collection est un investissement de départ non négligeable pour un e-lecteur.

Conclusion si cette analyse est juste, F. Bon a eu bien raison de baisser drastiquement ses prix.

Tags:

The Impact of Music Downloads and P2P File-Sharing on the Purchase of Music: A Study for Industry Canada

Description: Industry Canada undertook a music file sharing study during 2006-07 to measure the extent to which music downloads over peer-to-peer file sharing networks, for which the sound recording industry receives no remuneration, affect music purchasing activity in Canada. The data used for this analysis are from a Decima Research survey conducted between April and June, 2006, on behalf of Industry Canada. The report, prepared by University of London researchers, Birgitte Andersen and Marion Frenz, found that music downloads have a positive effect on music purchases among Canadian downloaders but that there is no effect taken over the entire population aged 15 and over.