Overview Of OpenMath

OpenMath is an emerging standard for representing mathematical objects with their semantics, allowing them to be exchanged between computer programs, stored in databases, or published on the worldwide web. While the original designers were mainly developers of computer algebra systems, it is now attracting interest from other areas of scientific computation and from many publishers of electronic documents with a significant mathematical content. There is a strong relationship to the MathML recommendation from the Worldwide Web Consortium, and a large overlap between the two developer communities. MathML deals principally with the presentation of mathematical objects, while OpenMath is solely concerned with their semantic meaning or content. While MathML does have some limited facilities for dealing with content, it also allows semantic information encoded in OpenMath to be embedded inside a MathML structure. Thus the two technologies may be seen as highly complementary.

Comment utiliser une fonte «non-standard» sur un site Web ? – Alsacréations

Il est de notoriété publique que l’usage des fontes sur le Web est limité à une poignée de fontes non pas standardisées, mais suffisamment répandues pour pouvoir être utilisées sans trop de risques. Et cela pour une raison très simple: la police de caractères que l’on souhaite utiliser doit être présente sur le système de l’utilisateur pour être utilisée par le navigateur. Cela reste très vrai, mais avec quelques subtilités que nous abordons dans cet article.

Test de @font-face sur les différents navigateurs

Préambule

La règle CSS @font-face est la réponse de CSS aux besoin des webdesigners d’utiliser une typographie personnalisée, ne dépendant pas des fontes installées sur le poste informatique du visiteur d’un site. Elle permet de demander au navigateur de télécharger un fichier de fonte, et de l’utiliser pour un nom de fonte donné.