Kobo Touch : un reader complet et abordable

Sorti ces dernières semaines au Canada et aux États-Unis, le Kobo Touch n’en finit plus de passer au banc d’essai. Le dernier site en date à publier un test de l’engin est MobileTechReview qui revient en vidéo sur les capacités de l’appareil.

Tout d’abord, le Kobo Touch surprend par son interface peu commune, très épurée et simple à prendre en main. En un coup d’oeil, l’utilisateur pour avoir une vue de ses lectures en cours, livres, documents personnels comme journaux et magazines. Le bel écran E-Ink Pearl met en valeur le texte et les images. Comme sur le Nook Touch, les flashs noirs ont disparu grâce à une fonction logicielle (mais peuvent être réactivés pour les nostalgiques ;-) ).

Kobo a choisi un bon positionnement tarifaire (129 $, 149 € en Allemagne) par rapport aux Sony et Nook mais à peine plus coûteux que le Kindle WiFi avec publicité. Ces concurrents se basent sur quasiment les mêmes canaux de distribution. Qu’est-ce qui fera préférer le Kobo Touch au Kindle ou au Nook? Peut-être que le réseau social Reading Life et l’image de marque de qualité de Kobo sont des éléments qui peuvent jouer à l’avantage de la société canadienne.