ISIDORE, de l’interconnexion de données à l’intégration de services

L’inauguration officielle par le CNRS de la plateforme SHS ISIDORE, déjà en ligne en version beta depuis décembre 2010, est l’occasion de rappeler quelques caractéristiques de cette réalisation, en matière de méthodologie de projet, mais surtout de souligner l’ambition de cette infrastructure en matière de connexion de données exprimées en RDF et les perspectives de développement en matière d’intégration de services que l’on peut attendre du Web de données pour les sciences.

Les services pour les archives ouvertes: de la référence à l’expertise

En vingt ans, les archives ouvertes sont devenues des dispositifs significatifs de la communication scientifique dans de nombreux domaines. L’attention se porte aujourd’hui vers le développement de services avancés pour les archives ouvertes. L’étude présentée ici se propose, après une première partie sur les principaux enjeux associés au développement de services pour les archives ouvertes, de dresser dans une seconde partie un état de l’art des services actuellement disponibles sur les archives ouvertes. Les sept dispositifs sélectionnés, répondant à des critères de fiabilité, de masse critique et de couverture géographique, typologique et disciplinaire, ont été étudiés au travers d’une grille d’analyse fonctionnelle. Outre les fonctionnalités premières d’alimentation, de validation, d’identification, de consultation et d’accession aux références et/ou documents, cette étude distingue les fonctionnalités émergentes ou services innovants de personnalisation, de publicisation, de contextualisation des références, de communication et de collaboration entre usagers. Partant du constat que les services associées aux archives ouvertes se déportent peu à peu des seules références et/ou document pour mettre la figure de l’auteur au cœur des données d’information, la troisième partie de l’article interroge plus spécifiquement cette dimension servicielle. On discute notamment l’opportunité d’exploiter ces dispositifs pour renouveler les circuits de mise en visibilité et d’appel à contribution des évaluateurs, rapporteurs ou experts d’un domaine scientifique.