Splendeurs et misères des DRMs dans la distribution de musique en ligne : une analyse économique

Les Digital Rights Management systems (DRMs) sont des outils privés de protection contre les copies non autorisées et de versionnage des biens culturels numériques. Leur protection légale a constitué l’adaptation principale du copyright et du droit d’auteur dans l’environnement numérique. Dans cette thèse, nous décrivons tout d’abord de façon détaillée l’histoire économique, technologique et juridique des DRMs et de la distribution de musique en ligne aux Etats-Unis et en France, jusqu’au mois de janvier 2009. Cet historique nous permet de mettre en lumière l’évolution surprenante des DRMs dans la distribution de musique en ligne, portés aux nues avant d’être décriés, à la fois comme outils de protection contre la copie, comme outils de versionnage et comme outils juridiques. Nous examinons, selon trois démarches analytiques distinctes, la logique économique de l’utilisation par les maisons de disques des DRMs comme outils de protection contre la copie, puis comme outils de versionnage et, enfin, la logique économique du choix juridique de la protection légale des DRMs comme adaptation principale du copyright et du droit d’auteur dans l’environnement numérique.

Tags:

Carnet "Monde du Livre" des étudiants du Master II de l’Université d’Aix-Marseille

“Le carnet mondedulivre est animé par les étudiants de Master II Monde du Livre de l’Université de Provence. Dans le cadre de leurs études, et plus précisément de l’unité d’enseignement appelée « projet tutoré », la promotion 2011-2012 a crée cet espace sous la direction de Marin Dacos, Directeur du Centre pour l’édition électronique ouverte (Cléo). Le but de ce projet est d’être au plus près des réalités professionnelles et de se confronter à ses difficultés : gérer une équipe éditoriale en herbe, produire, éditer et diffuser du contenu. Les billets qui sont publiés se font le reflet de leurs préoccupations, de leurs interrogations et de leurs rencontres. Le Master axe sa réflexion autour de deux pôles majeurs qui sont l’édition de la littérature de jeunesse et l’édition numérique.”

Tags:

Rencontres de l’édition publique à Caen : troisièmes journées Médici – Caen 3-4 avr. 2012

“Les activités d’édition scientifique publique s’effectuent le plus souvent de manière isolée dans les unités ou services de l’enseignement supérieur et de la recherche sans toujours pouvoir les identifier et les mettre en perspective. Le dialogue entre les différents acteurs de la chaîne de production d’une revue ou d’un ouvrage s’avère parfois complexe voire inexistant. Dans un paysage de l’information scientifique et technique en évolution rapide, l’édition n’échappe pas à ces bouleversements technologiques, juridiques, politiques et économiques renforcés par le développement de l’édition électronique ouverte, il est donc maintenant déterminant pour la communauté de construire ensemble des modèles éditoriaux innovants et économiquement viables.

Les journées Médici sont en accès libre pour tous les professionnels de l’édition scientifique publique sur inscription uniquement.
L’hébergement des agents CNRS sera pris en charge par l’ANF Médici (contacter son correspondant formation pour la prise en charge du transport).
Pour les agents des autres organismes, leur hébergement sera pris en charge par le réseau. Les frais de transport seront à la charge des organismes respectifs. “

Tags:

Bnf : Numilog alimente Gallica en ebooks pornographiques

Il serait peut-être bon d’éloigner les enfants de Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF. Non, parce qu’une recherche anodine pourrait les mettre en relation avec des des titres pour le coup plutôt intéressants. Mais dont la légitimité dans les colonnes de la bibliothèque pose un peu problème. 

Tags:

Livre électronique : Bruxelles enquête contre Apple et cinq éditeurs

“Bruxelles entend examiner notamment si les cinq éditeurs et Apple “ont conclu des accords illégaux ou se sont livrés à des pratiques ayant pour objet ou pour effet de restreindre la concurrence”. La Commission européenne “se penchera également sur la nature et les clauses des “contrats d’agence” conclus entre ces cinq éditeurs et les détaillants en ce qui concerne la vente de livres électroniques. L’exécutif européen “craint que ces pratiques n’enfreignent les règles de l’UE interdisant les ententes et les pratiques commerciales anticoncurrentielles”, précise le communiqué.”

Tags:

Le New York Times sauvé par internet

D’où la méthode finalement choisie. Vingt articles gratuits par mois. Entre 15 et 30$ pour l’accès illimité selon le nombre de supports choisis (ordinateur, tablette ou téléphone). Le plan prévoit également que l’accès aux articles du Times par les blogs, par Facebook ou par d’autres sites internet est quant à lui gratuit. Le succès de cette formule pourrait inspirer les autres médias, désireux de faire payer leur contenu aux lecteurs assidus sans se couper des lecteurs occasionnels. «Nous avons enfin dépassé l’idée que ‘l’information est gratuite, assure Bill Keller. Mais on doit être sûr que le contenu est d’une qualité que l’on ne trouve nul part ailleurs gratuitement. »

Tags:

Comparison of an Open Access University Press with Traditional Presses

“”Results suggest that there is no significant difference in the Amazon rankings. This suggests that releasing academic books on open access does not lessen printed book sales online in comparison with traditional university presses using Amazon.com and Amazon.ca rankings. On the other hand, AUPress, because it is open access and publicly available at no cost, can boast of having a significantly larger readership for its books. The traditional university presses, because of their cost, print-only format, and other proprietary limitations are not readily available and therefore not accessible to many potential readers.” “

Tags:

Bruxelles pourrait imposer un format universel pour le livre électronique

“La Commission Européenne réfléchirait à la possibilité d’imposer aux éditeurs et fabricants de lecteurs de livres électroniques le respect d’un standard commun, qui assurerait une interopérabilité entre les plateformes et les matériels de lecture.”

Tags:

Livre numérique : Amazon s’attaque au marché français – LeMonde.fr

Pour imposer sa liseuse sur le marché encore embryonnaire du livre électronique en France, Amazon mise une nouvelle fois sur une stratégie de prix agressive, avec un appareil proposé à 99 euros. Une manière de se distinguer des offres concurrentes. Le livre numérique ne pèse que 1 % du marché éditorial français, mais plusieurs constructeurs, de Sony à Samsung, tentent de se positionner. Les distributeurs, comme France Loisirs avec Oyo et la FNAC avec le Fnacbook, proposent également leur propre liseuse. L’enseigne de distribution promet également une nouvelle offre, dans les “prochains jours”. Bookeen vient pour sa part de lancer son Cybook Odyssey, promettant une plus grande fluidité de lecture.

Tags: