Les Métamorphoses numériques du livre II

“Si, de tous les médias, le livre imprimé est celui qui semble offrir le plus de résistances à l’extension du numérique, il serait inconcevable de ne pas interroger les tendances qui remettent en cause, sinon son existence ou sa survie, du moins l’éminence de son rôle dans la vie culturelle.

Certaines de ces tendances se sont développées de manière autonome et sont parfois antérieures à l’apparition du numérique : la baisse quantitative de la lecture du texte imprimé est attestée depuis le début des années 90, et la situation est comparable pour la baisse des performances de lecture, constatée régulièrement par les enquêtes nationales ou internationales.

Elles n’en forment pas moins le contexte dans lequel se déploie précisément le numérique comme média universel, emportant le livre imprimé, au même titre que les autres médias, dans un processus de déstructuration et de remédiation.”

Tags:

L’édition sous licence libre, une utopie ? (bookcamp 4)

“Les licences libres ont permis l’émergence de grands succès en matière de production de contenus par les utilisateurs (User Generated Content), avec Wikipedia ou Flickr dans le domaine de la photo. On trouve également des exemples intéressants dans le domaine de la musique, avec des sites comme Jamendo combinant licences libres et modèle économique. Mais pendant longtemps en ce qui concerne le livre, les exemples concrets sont restés fort rares, en dehors d’initiatives militantes comme Framabook ou In Libro Veritas. Du côté des auteurs, Cory Doctorow constituait certes un modèle de réussite, combinant diffusion gratuite sous licence libre en ligne et vente d’ouvrages papier, mais il n’était pas facile de citer d’autres exemples, comme si la personnalité singulière de cet auteur rendait sa stratégie difficilement reproductible par d’autres.”

Tags:

La lecture numérique au regard des technologies de l’attention et des sciences cognitives | L’édition électronique ouverte

“Lire est donc une pratique à réinventer. Elle exige de nouvelles compétences (maîtrise d’outils numériques pour interagir avec l’information, maîtrise des structures cognitives des différents types d’information, de savoirs et de connaissances) et la construction de nouveaux repères sensoriels. Il s’agit, conclue C. Belisle, de s’interroger sur les “repères de pensée” – au sens kantien de l’expression (Kant, Critique de la faculté de juger, 1790) – pour l’âge de l’informatique numérique, et d’acquérir “un mode de pensée numérique”, suivant l’expression empruntée à Gérard Berry (chaire Informatique et sciences numériques du Collège de France).”

Tags:

Edition et publication en Sciences Humaines et Sociales : libre, ouverte, équitable, efficace ? Journée de débat à la MSH de Clermont-Ferrand | L’édition électronique ouverte

“Le Cléo participera le vendredi 7 octobre 2011 à une journée de débat sur l’édition électronique organisée par la Maison des Sciences de l’Homme. En voici le programme :

Quoi de neuf sur le front de l’édition de SHS ? Les choses sont en pleine évolution, aussi bien sur le front des technologies que des usages et même des modèles économiques. C’est non seulement le paysage éditorial qui se recompose, mais aussi les pratiques de lecture et d’écriture des chercheurs sous l’effet du développement des technologies numériques.
La MSH invite les responsables du centre pour l’édition électronique ouverte, Le Cléo / Revues.org, afin d’ouvrir un débat avec les acteurs de l’Université Blaise Pascal et de l’Université d’Auvergne intéressés à titre professionnel ou d’usager par l’évolution à court terme des modèles et systèmes d’éditions scientifique en SHS. Cette journée, déclinée sous forme de présentations-débats, est ouverte aux chercheurs, enseignants-chercheurs, personnels de la BCU et des PUBP.”

Tags:

Journée "Edition et publication en Sciences humaines et Sociales : libre, ouverte, équitable, efficace ?" | Laboratoire de Recherche sur le Langage – Université Blaise Pascal

“Quoi de neuf sur le front de l’édition de SHS ? Malgré les apparences, les choses bougent, aussi bien sur le front des technologies que des usages, et même des modèles économiques. C’est non seulement le paysage éditorial qui se recompose, mais aussi les pratiques de lecture et d’écriture des chercheurs sous l’effet du développement des technologies numériques.

La MSH invite les responsables du centre pour l’édition électronique ouverte, Le Cléo (cleo.cnrs.fr ) / Revues.org (revues.org ), afin d’ouvrir un débat avec les acteurs de l’Université Blaise Pascal (UBP) et de l’Université d’Auvergne (UA) impliqués à titre professionnel ou d’usager par l’évolution à court terme des modèles et systèmes d’édition scientifique en SHS. La journée se décline sous forme de présentations-débats, en accès libre.”

Tags:

« Des manuscrits antiques à l’ère digitale. Lectures et littératies – From Ancient Manuscripts to the Digital Era. Readings and Literacies

Des manuscrits antiques à l’ère digitale. Lectures et littératies » (23-25 août 2011)

Ce colloque international est proposé par Claire Clivaz (IRSB, FTSR), Jérôme Meizoz (FDi, Lettres) et François Vallotton (SHC, Lettres). Il se propose de montrer l’impact majeur de l’ère digitale sur nos rapports aux savoirs, via une réflexion sur l’histoire des technologies de la culture. Le devenir du manuscrit antique permet de prendre la mesure de ce tournant, notamment à travers les éditions digitales d’Homère et du Nouveau Testament. Les notions tant d’auctorialité que d’édition critique sont désormais bousculées : l’histoire moderne et l’analyse contemporaine peuvent prendre appui avec profit sur la mémoire antique pour penser le digital turn.

Tags:

Licence édition équitable

“La lecture n’est pas réductible à une consommation. C’est une activité productive et sociale, et non passive et solitaire. La licence Édition Équitable vise à promouvoir les droits des lecteurs et lectrices. Elle présente également le rôle de l’éditeur, proposant entre lecteur et éditeur un contrat équitable et durable.”

Tags:

Des nains sur des épaules de géants

“Des nains sur des épaules de géants (latin : nanos gigantium humeris insidentes) est une métaphore attribuée à Bernard de Chartres, maître du XIIe siècle, utilisée pour montrer l’importance pour tout homme ayant une ambition intellectuelle de s’appuyer sur les travaux des grands penseurs du passé (les « géants »). Citée par Jean de Salisbury dans son Metalogicon, elle est également utilisée au fil des siècles par divers scientifiques, comme Isaac Newton ou Blaise Pascal.”

Tags:

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search