Publier des articles pour des revues plutôt que des thèses pour crématorium : le mouvement est parti en France

“Encore des efforts pour voir le nombre de pages moyen des thèses continuer à dimunuer : il est passé de 95 pages  à 55 pages en 10 ans à la faculté de médecine d’Angers… BRAVO

Deux articles sur les thèses ont été publiés sans pouvoir comparer leurs données : l’un dans la Presse Médicale en juillet 2012, l’autre dans Pédagogie Médicale en octobre 2012. Tout ceci est rassurant car je dois maintenant actualiser ma définition des thèses de médecine “Un transfert d’os d’une tombe dans une autre”…   tout change et des jurys acceptent une thèse sur article à soumettre à une revue. Je vous ai copié des résultats des résumés de ces 2 articles qui méritent lecture : 

La Presse Médicale – Les thèses d’exercie en médecine (TEM) de la fac de Lille soutenues entre le 1 janvier 2001 et le 31 décembre 2007 ont été analysées ” 11,3 % des 2150 TEM ont fait l’objet d’une publication scientifique. Le facteur d’impact moyen était de 2,32 avec une médiane à 1,75 et des valeurs extrêmes de 0 à 14,78. 70 % des publications étaient en langue anglaise. Les thèses de spécialités avaient le taux de publication le plus élevé (25,1 %)…”

Pédagogie Médicale – Les thèses de médecine générale de la fac d’Angers ont été analysées en comparant 126 thèses soutenues de1997 à 1999, et 126 thèses soutenues de 2007 à 2009 : “La thèse était présentée sous forme d’article dans 4 % des cas en période 1 et 51 % des cas en période 2 (p < 0,001). Elle donnait lieu à une publication indexée par Medline dans 6,3 % des cas en période 1 contre 14 % en péridoe 2 (p = 0,04)."

Benotmane I, et al . Publications des thèses d’exercice soutenues à la faculté de médecine de Lille. Presse Médicale 2012;41:e397-e403

Balva H, et al. Etude comparative des thèses de médecine générale soutenues à la faculté de médecine d'Angers de 1977 à 1999 et de 2007 à 2009. Pédagogie Médicale 2012;13:doi 10.1051/pmed/2012018

"

Tags:

Publier des articles pour des revues plutôt que des thèses pour crématorium : le mouvement est parti en France

“Encore des efforts pour voir le nombre de pages moyen des thèses continuer à dimunuer : il est passé de 95 pages  à 55 pages en 10 ans à la faculté de médecine d’Angers… BRAVO

Deux articles sur les thèses ont été publiés sans pouvoir comparer leurs données : l’un dans la Presse Médicale en juillet 2012, l’autre dans Pédagogie Médicale en octobre 2012. Tout ceci est rassurant car je dois maintenant actualiser ma définition des thèses de médecine “Un transfert d’os d’une tombe dans une autre”…   tout change et des jurys acceptent une thèse sur article à soumettre à une revue. Je vous ai copié des résultats des résumés de ces 2 articles qui méritent lecture : 

La Presse Médicale – Les thèses d’exercie en médecine (TEM) de la fac de Lille soutenues entre le 1 janvier 2001 et le 31 décembre 2007 ont été analysées ” 11,3 % des 2150 TEM ont fait l’objet d’une publication scientifique. Le facteur d’impact moyen était de 2,32 avec une médiane à 1,75 et des valeurs extrêmes de 0 à 14,78. 70 % des publications étaient en langue anglaise. Les thèses de spécialités avaient le taux de publication le plus élevé (25,1 %)…”

Pédagogie Médicale – Les thèses de médecine générale de la fac d’Angers ont été analysées en comparant 126 thèses soutenues de1997 à 1999, et 126 thèses soutenues de 2007 à 2009 : “La thèse était présentée sous forme d’article dans 4 % des cas en période 1 et 51 % des cas en période 2 (p < 0,001). Elle donnait lieu à une publication indexée par Medline dans 6,3 % des cas en période 1 contre 14 % en péridoe 2 (p = 0,04)."

Benotmane I, et al . Publications des thèses d’exercice soutenues à la faculté de médecine de Lille. Presse Médicale 2012;41:e397-e403

Balva H, et al. Etude comparative des thèses de médecine générale soutenues à la faculté de médecine d'Angers de 1977 à 1999 et de 2007 à 2009. Pédagogie Médicale 2012;13:doi 10.1051/pmed/2012018

"

Tags:

Mettre en place un flux Twitter lors d’une conférence, retour d’expérience & conseils

Martin Ebner, Associate Professor à l’Université technique de Graz, a mené plusieurs recherches sur ce sujet. Ainsi, Reinhardt, Ebner, Beham et Costa (2009), analysant l’usage de Twitter lors d’une conférence scientifique, indiquent que 67,5% des répondants ont utilisé l’outil.

Tags:

Mettre en place un flux Twitter lors d’une conférence, retour d’expérience & conseils

Martin Ebner, Associate Professor à l’Université technique de Graz, a mené plusieurs recherches sur ce sujet. Ainsi, Reinhardt, Ebner, Beham et Costa (2009), analysant l’usage de Twitter lors d’une conférence scientifique, indiquent que 67,5% des répondants ont utilisé l’outil.

Tags:

Les MOOCs à l’assaut du mammouth

“Les MOOCs sont au CNED français (Centre national d’enseignement à distance) ce que l’A380 est au bimoteur de l’Aéropostale. C’est une autre expérience, mise à la portée du plus grand nombre. N’importe quel étudiant de Lagos ou de Lahore ayant accès à Internet peut s’inscrire, suivre un cours d’algorithmes de l’université de Princeton, échanger avec les autres étudiants suivant le même cours, faire les travaux requis et obtenir des notes, accordées par un système informatique de co-évaluation. S’il va jusqu’au bout du cours, l’étudiant de MOOC obtiendra non pas un diplôme de Princeton ni même les crédits qu’il aurait obtenus s’il avait suivi le même cours sur le campus, mais un certificat délivré par Coursera. Les cours sont gratuits mais l’obtention du certificat est payante. Coursera propose aussi aux étudiants certifiés un service de placement, payant.”

Tags: